Menu

235 Rue de l'Étang
69760 Limonest

Copyright © 2022 DIGILIANCE Digitalisation du patrimoine immobilier

Mentions légales

Maud TINLAND, BIM Manager

Publié le 22 février 2022

Maud Tinland, BIM Manager chez Digiliance a bien voulu nous donner sa vision du BIM et nous faire découvrir son métier.

Bonjour,

je m’appelle Maud TINLAND et je suis responsable de la production BIM – BIM Manager chez Digiliance.

Bonjour Maud, qu’est-ce que le BIM pour toi ?

Le BIM est une base de données collaborative qui centralise toutes les infos pluridisciplinaires d’un projet et qui permet à chaque acteur d’accéder aux différentes informations en temps voulu. Avant chacun avançait dans son coin avec sa vision et son besoin donc les analyses ou relevés étaient faits plusieurs fois, sans concertation, sans cohérence. Les clients perdaient alors du temps et indiscutablement de l’argent.

Le BIM, c’est un moyen de faire travailler les gens ensemble pour avoir cette vision globale et partagée d’un projet, d’un bien, d’un patrimoine en optimisant le temps et les budgets et en gagnant en efficacité grâce à une meilleure anticipation des actions à mener.

A qui s’adresse le BIM ?

Le BIM s’adresse à l’ensemble des acteurs de la construction et plus particulièrement aux bailleurs, municipalités, régions, gestionnaires de patrimoine qui cherchent à optimiser la gestion et l’exploitation maintenance de leur patrimoine. Ces acteurs ne peuvent plus être systématiquement en réactif. Pour bien gérer leurs engagements, leurs missions, ils ont besoin d’anticiper et de disposer d’outils prédictifs comme le BIM.

Comment es-tu tombée dans le BIM ?

Auparavant j’étais en production pure en tant que modeleur BIM. Maintenant je mets mes connaissances à disposition afin d’optimiser les process BIM pour assurer la qualité des projets (AMO, définition de cahier des charges, accompagnement, conseil, participation au développement de CN BIM…) Je rencontre des bailleurs, des banques privés, des industriels, des municipalités, des conseils départementaux, des entreprises… tous ceux qui possèdent ou louent des biens et à qui Digiliance propose d’optimiser la gestion de leur patrimoine en anticipant grâce à une meilleure connaissance de son parc.

Parlons de toi,

Je suis un chef d’orchestre ou un couteau suisse puis que mes missions sont à la fois commerciales, techniques et managériales.

Mon quotidien, c’est en externe représenter Digiliance pour faire connaitre son existence, son savoir-faire, c’est monter des dossiers avec des clients ou prospects afin de leur illustrer l’étendue des bénéfices du BIM, c’est assister le développement commercial….

Et en interne, je gère une équipe de techniciens (+/- 7, 8 personnes pour un CA de 650 000€) qui doivent numériser, traiter et modéliser les bâtiments et les biens avec des niveaux de précision variables selon l’ambition du client. Certains ne veulent que les polluants avant de réaliser des travaux, d’autres l’exhaustivité des données pour les exploiter et optimiser la gestion et la maintenance de leur patrimoine. On s’adapte !

Peux-tu nous en dire plus sur le déroulement d’une mission BIM ?

En général, cela se fait en 3 temps :

Souvent en amont nous intervenons pour bien définir les attentes du client, l’aider à exprimer son besoin et se projeter dans l’exploitation de sa maquette BIM. Nous auditons aussi les données dont ils disposent pour éventuellement les traiter et les intégrer.

Nous sommes capables d’accompagner nos clients très en amont et tout au long du projet, c’est à dire jusqu’à l’exploitation des données.

Peux-tu nous décrire ta plus belle expérience BIM ?

Toutes les missions sont intéressantes voire passionnantes car les lieux sont toujours différents et les enjeux également.

Il y a eu la première où les clients ont été convaincu par notre solution et j’ai vu dans les yeux et le sourire du client une réelle satisfaction. Puis il y a eu celle où le bâtiment nous a réellement impressionnés : l’Abbaye de Souillac ! L’enjeu était de fournir aux futurs acquéreurs de l’Abbaye une bonne visibilité du lieu et de ses possibilités d’évolution, d’agencement, d’agrandissement… car il n’existait aucun plan, aucune donnée.

Si tu devais résumer le BIM en trois mots, quels seraient-ils ?

Instinctivement, je répondrais : Collaboration – Partage – Facilitateur

En effet là où avant chaque acteur de l’acte de construire travaillait de son coté, ce qui engendrait des problèmes en phase réalisation – et mon expérience professionnelle précédente en tant que projeteur synthèse me l’a souvent montré – aujourd’hui nous pouvons travailler ensemble, partager les informations tout au long de l’évolution d’un projet et ainsi anticiper les problèmes et de fait économiser de l’argent !

Et dans les faits, et avec une vision un peu plus technique, je dirais : Collaboratif – Géométrie – Data

Mais c’est moins glamour !

Quel est l’avenir pour le BIM selon toi ?

Quand on imagine que 50% de métiers qui seront exercés en 2035 n’existent pas aujourd’hui, on peut comprendre qu’il y a 6 ans le BIM n’existait pas chez AC Environnement [Digiliance est la filiale du Groupe AC Environnement dédiée au BIM] et qu’ils concernaient principalement des projets neufs.

Depuis mi 2017 et l’obtention d’un marché public avec une option de modélisation pour cartographier l’amiante sur environ 23 000 logements, du chemin a été fait et nous avons créé Digiliance, filiale d’AC environnement. De la collecte de données à la modélisation et la création de maquettes numériques enrichies, il n’y avait qu’un pas que nous avons franchi !

Sachant que notre volonté c’est être un des acteurs incontournables sur le patrimoine existant avec un axe de développement fort autour de la gestion exploitation maintenance.

Merci Maud pour cette interview.
Bonne continuation !

Plus d'actualitésdu BIM et de la digitalisation de donnée.

en haut
Notre site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies ou des technologies similaires, pour accéder et analyser certaines de vos données personnelles. C’est ce qui nous permet d’optimiser et de personnaliser votre expérience sur le site, de réaliser des mesures d’audience, des études statistiques et de mesurer la performance de nos campagnes publicitaires. En cliquant sur « Accepter », vous consentez à l’utilisation de ces technologies. Pour en savoir plus ou modifier votre choix à tout moment, vous pouvez consulter notre politique relative aux cookies.